Artivisme | Forum Jeunes et Climat dans la Méditerranée+25

0
1590

La Fondation ACM participe et coopére dans l’organisation du Forum Jeunes et Climat dans la Méditerranée+25

Une rencontre de 3 jours (Entre le 9 et le 11 décembre), organisé par la  Generalitat de Catalunya et Union for Mediterranean, et qui réunira des organisations/ entités/ associations/ réseaux dirigés par des jeunes, ainsi que des jeunes de la région euro-méditerranéenne à titre individuel, afin de débattre, repenser et développer ensemble, des actions pour répondre à la crise climatique dans la Méditerranée.
Ce forum développe la coopération Nord-Sud et prévoit la participation de 150-200 jeunes des deux rives de la Méditerranée et se déroulera sous la forme d’ateliers, débats, tables rondes et activités, mais aussi de sessions plénières afin d’échanger les résultats et élaborer des conclusions.
Le forum adoptera différentes perspectives sociales, culturelles, scientifiques, artistiques, autour de 6 aires thématiques (ateliers) reliés au climat.

La FACM organise l’ ATELIER ARTIVISME le 10 décembre à 12h30:

Culture, art et environnement pour aider à prévenir et à surmonter l’isolement causé par la pandémie grâce à l’action de la société civile.

L’idée est de réunir des jeunes représentants de certains des projets promus par la FACM en faveur de la durabilité, où l’art, la recherche et la culture sont utilisés comme outils de résistance des citoyens en période d’urgence climatique, économique, sociale et sanitaire.

Modération : Oussama Nouri, jeune scientifique de Tunis

Présentation

Différentes personnes et projets participeront :

– Depuis Alger (Algérie) Présentation de la RAVMED, la première résidence virtuelle pour artistes en Méditerranée, avec la participation de deux étudiantes de l’Université des Beaux-Arts d’Alger : Lina Khelifa et Tobbal Fairouz Zhor. Une initiative qui permet de donner une visibilité aux artistes de la région méditerranéenne, ainsi que de proposer des méthodologies en ligne pour la formation des étudiants des Beaux-Arts et des lycées artistiques. RAVMED a eu sa première édition avec la participation de 45 artistes qui ont fait des productions artistiques qui traitent du COVID-19. Ce projet est parrainé par le FACM afin d’être réalisé dans les meilleures conditions. Le résultat final de la première édition de la résidence peut être vu dans une exposition virtuelle.

– Depuis Naples (Italie), le cercle ACM et l’association Péripli présentent : la vidéo de la conférence “Patrimoine et citoyenneté méditerranéens” (Naples, octobre 2019), une deuxième vidéo réalisée par de jeunes artistes de théâtre napolitains pendant la période d’isolement du printemps dernier et l’expérience de l’artiste napolitaine – chanteuse et musicienne – Maria Cerbone, connue sous le nom de “la Zingarina”. Clara Bocchino, actrice, présentera les vidéos et les principaux artistes.

– Depuis Sarajevo (Bosnie-Herzégovine), présentation du « Congrès méditerranéen : Musique et science, l’utilisation des TIC dans le scénario post-Covid ».  Le physicien théoricien et pianiste, Ali Esquembre, coordinateur du congrès soulignera l’asynergie des deux disciplines expérimentales et la manière de surmonter l’isolement causé par la pandémie.

– Depuis Valencia (Espagne) Le producteur exécutif de la MOSTRA VIVA DEL MEDITERRANI, Gustavo Pérez Colomer présente les propositions de ce qui est devenu la grande rencontre des cultures de la Méditerranée qui, cette année, malgré la pandémie, a réuni à Valence des artistes de 14 pays de la région sous le slogan “Urgence méditerranéenne : la citoyenneté en résistance” La FACM est co-organisatrice et sponsor du Festival.

– Depuis Podgorica (Monténégro), l’un des principaux acteurs de la pièce de théâtre ANTIGONA 2.0, Filip Cukovic, montre comment la pandémie a permis à un groupe d’élèves du secondaire et à leur professeur de réinterpréter le classique grec et de le transformer en un opéra rock qui sensibilise à la liberté, au “genre, à la migration ou à la diversité sexuelle”. Une initiative qui est devenue un projet de réseau dans plusieurs pays méditerranéens et qui a été lancée par la FACM.

– Depuis Nador (Maroc), Marjan Amakhtari est la coordinatrice du projet Nador social et durable : ensemble nous construisons un contexte qui promeut le dialogue interculturel et l’inclusion sociale des migrants. Durabilité et villes durables ? Elle présentera les travaux réalisés sur ce sujet sous le regard des jeunes.

– Depuis Rome (Italie), Ana Helena Pinto, une jeune participante de l’atelier “Food Wave – Empowering Urban Youth for Climate Action” présentera son expérience et les conclusions. Cet atelier fut organisé par l’entité Eating City avec laquelle la FACM a coopéré.

 

La FACM a préparé une chronique culturelle qui sera visible tout au long du forum. Cliquez pour visiter