Réunion du Conseil Consultatif et d’Administration de la FACM

0
1056

Le 12 novembre, le Conseil Consultatif et le Conseil d’Administration de la Fondation de l’Assemblée des Citoyens et Citoyennes de la Méditerranée, un groupe multidisciplinaire d’experts de différentes parties de la Méditerranée, s’est réuni.

En raison des restrictions de mobilité établies pour faire face à la pandémie, la réunion devait être virtuelle, mais cela n’a pas empêché le travail important du Conseil Consultatif et de ses membres.

La réunion a commencé par une analyse des défis auxquels sont confrontées les sociétés méditerranéennes dans le contexte actuel de la pandémie. Vicent Garcés, président de la Fondation ACM et ancien député européen, a souligné que la pandémie a ralenti nos vies et nous a conduit à une adaptation pour laquelle tout le monde n’est pas préparé. À ce sujet, il a exprimé son inquiétude quant au niveau croissant de la pauvreté des deux côtés de la Méditerranée et a évalué les moyens d’atténuer cette situation.

Dans le même esprit, Hassan Balawi, le diplomate palestinien et membre du Conseil Consultatif, a souligné que la pandémie pousse la coexistence à ses limites en de nombreux endroits, donnant lieu à des conflits non seulement de nature politique mais aussi de nature religieuse et intellectuelle. Par conséquent, a poursuivi M. Balawi, nous devons relire et réfléchir aux questions de tolérance, de diversité, de laïcité et de cohabitation.

Le Conseil Consultatif a également souligné la nécessité d’établir un dialogue intergénérationnel comme présupposé nécessaire à la coopération interculturelle entre les citoyens, ainsi que les moyens d’y parvenir.

D’autre part, le Conseil a réfléchi sur le thème et les modalités de la célébration de la IXème réunion de la Fondation ACM, qui aura lieu en novembre 2021. Plus précisément, les propositions présentées ont été discutées par Sébastien Boussois et Maria Donzelli, tous deux membres du Conseil Consultatif, autour des lignes de fracture et d’union entre les peuples de la Méditerranée, ainsi que de l’établissement de liens de solidarité entre eux grâce à une diplomatie citoyenne.

Toutefois, le Conseil a souligné le rôle de la Fondation ACM en tant que forum de proposition, de dialogue et d’action citoyenne, engagé dans l’émergence d’une communauté des peuples de la Méditerranée. En fait, cet objectif revêt une pertinence particulière en ces temps où les valeurs démocratiques de liberté, de paix et de respect de la diversité sont compromises par les instabilités découlant de la pandémie.